Lexique : le décodeur des termes et ingrédients cosmétiques !

Une de mes lectrices m’envoie un message me disant qu’elle ne comprend pas tous les mots de mes articles… Elle a raison, c’est quoi ce charabia sur les ingrédients ?

Débutants, le lexique cosmétique est ici ! La définition d’un émollient, c’est quoi ? Cet ingrédient, qu’est-ce que c’est ?

Dans les formules que je publie, j’ai essayé d’utiliser les noms qu’on retrouve le plus sur le net, soit commerciaux, soit usuels.

Dans ce lexique vous trouverez une courte description et le nom INCI.

 

On retrouve les ingrédients cosmétiques sous différentes dénominations, ce qui ne nous facilite pas la tâche :

  • une dénomination commerciale, enfin souvent plusieurs, puisque ça dépend des fournisseurs
  • une dénomination usuelle
  • une dénomination commune internationale = INCI (= International Nomenclature of Cosmetic Ingredients)

C’est cette dernière qu’on retrouve sur la liste des ingrédients des produits cosmétiques, elle est internationale et c’est elle qui permet de savoir si des produits sont identiques ou pas. Enfin en partie, puisqu’il n’y est pas fait mention des pourcentages et qu’une matière première cosmétique peut contenir plusieurs ingrédients…

Pour être plus concret, si on prend l’exemple de la cire d’abeille :

  • Un de ses noms commerciaux : Beeswax 401P
  • Nom usuel française : cire d’abeille
  • Nom INCI : Cera alba

 

Le lexique cosmétique, c’est parti !

 

BÊTA = MOUSSE DE COCO

INCI : Cocoamidopropyl betaine

C’est un tensioactif amphotère, qui augmente la production de mousse et aide à épaissir les formules qui contiennent des tensioactifs anioniques. Il est anti statique et lisse  les cheveux. c’est pour cette raison que je l’utilise dans les après shampoings maison.

On l’utilise aussi parfois pour fabriquer des eaux démaquillantes micellaires.

 

BTMS

INCI : Cetearyl alcohol and Behentrimonium methosulfate

C’est un émulsionnant cationique d’origine végétale. Il lisse les cheveux, on l’utilise surtout dans les démêlants et crèmes capillaires. Il peut être utilisé aussi dans les crèmes de gommage ou crèmes lavantes car il est très adoucissant pour la peau.

 

CETEARYL ALCOHOL

INCI : Cetearyl alcohol

C’est un co-émulsionnant d’origine végétal. Il s’agit d’un alcool gras, rien à voir avec l’alcool qui peut dessécher  la peau. Il améliore la stabilité de l’émulsion, apporte de la consistance et de la richesse aux formules. Les alcools gras sont des émollients, ils assouplissent la peau.

 

COSGARD

INCI : Benzyl alcohol and Dehydroacetic acid and Aqua

C’est un conservateur synthétique, autorisé par Ecocert en cosmétique bio. Il est soluble dans l’eau et pas très cher, idéal pour conserver une eau démaquillante, un spray pour les cheveux.

On l’utilise entre 0,6 et 1%. Il est actif si le pH de la préparation est en dessous de 7, ce qui est le cas naturellement dans la plupart des formules…

 

ÉMOLLIENT

La définition d’un émollient n’est pas bien compliquée… C’est une substance qui assouplit et adoucit la peau. On classe en général dans les émollients les corps gras, les acides gras, les alcools gras… Bref, tout ce qui peut former un film à la surface de la peau, empêchant l’eau de s’évaporer.

 

ÉMULSION

C’est la grande majorité des cosmétiques. De l’eau, de l’huile et un émulsionnant pour former une crème ou un lait stable. Dans notre cuisine on trouve des émulsions naturelles : le jaune d’œuf, la crème fraîche. Un peu plus de chimie, mais pas trop, dans la définition des tensioactifs plus bas.

 

ÉMULSIONNANT = ÉMULSIFIANT

C’est un tensioactif qui permet de faire tenir l’eau et l’huile en une jolie crème plutôt que de laisser l’huile surnager au-dessus de l’eau comme dans les biphasés. Courage, allez voir plus bas ce qu’est un tensioactif…

 

NATICIDE

INCI : Fragrance

C’est un conservateur naturel, extrait de différentes plantes. Le fournisseur a fait enregistrer cette composition sous le nom « Fragrance », c’est un petit malin… L’industrie cosmétique peut comme ça faire des cosmétiques « sans conservateur ». On le retrouve aussi sous le nom commercial Plantaserv Q.
C’est un conservateur efficace entre 0,5 et 1%. Pour un soin visage, je conseille 0,6% maximum. Il est actif jusqu’à pH 9

Il ne faut surtout pas l’utiliser dans des formules qui ne contiennent pratiquement que de l’eau (type eau démaquillante) car il est peu soluble dans l’eau. Préférez-lui le Cosgard dans ce cas.
J’apprécie de l’utiliser pour les soins car il a une odeur de vanille amande légère et très agréable, qui permet de se passer d’ajouter un autre parfum.

 

MOUSSE DE COCO = BETA

INCI : Cocoamidopropyl betaine

C’est un tensioactif amphotère, d’origine naturelle, qui augmente la production de mousse et aide à épaissir les formules qui contiennent des tensioactifs anioniques. Il est anti statique et lisse  les cheveux.

On l’utilise aussi parfois pour fabriquer des eaux démaquillantes micellaires.

 

TENSIOACTIF

Je vous épargne la définition classique sur la tension superficielle… Les tensioactifs utilisés en cosmétiques sont le plus souvent chimiques, même si d’origine naturelle. Les tensioactifs permettent, selon leur catégorie, de nettoyer, mousser, émulsionner, rendre la peau et les cheveux plus doux (= effet conditionneur).

leurs molécules de base contiennent 2 parties :

  • une partie qui se trouve bien dans l’eau = partie hydrophile
  • une partie qu se trouve bien dans l’huile = partie lipophile

C’est ce qui fait qu’ils permettent d’émulsionner, c’est-à-dire d’obtenir une dispersion stable de gouttelettes d’huile dans l’eau (ou l’inverse) : une partie de leur molécule se retrouve dans l’eau, l’autre dans l’huile et ce sont donc les tensioactifs qui font la liaison entre l’eau et l’huile et les maintiennent ensemble. 

Pour prendre un exemple culinaire, sans émulsionnant quand on mélange du vinaigre (eau) et de huile on a de la vinaigrette. dès qu’on arrête de secouer on voit l’huile surnager au-dessus de la partie aqueuse.

Si on utilise un émulsionnant naturel, la lécithine contenue dans le jaune d’œuf, quand on mélange l’eau contenue dans le jaune d’œuf et la moutarde à de l’huile on obtient une émulsion : la mayonnaise !

 

En fonction de la charge portée par la partie hydrophile, on aura différentes catégories de tensioactifs :

  • tensioactifs anioniques, charge négative (anion). Ex : sodium coco sulfate. Ce sont en général eux qu’on retrouve dans les produits moussants.
  • tensioactifs cationiques, charge positive (cation). Ex : BTMS. On les retrouve en général dans les produits conditionneurs.
  • tensioactifs amphotères, une charge positive et une charge négative. Ex : mousse de coco. Ce sont des tensioactifs doux.
  • tensioactifs non ioniques, pas de charges. Ex : Olivem 1000. C’est souvent cette catégorie qu’on retrouve dans les émulsionnants.

 

 

Ce lexique cosmétique s’enrichit de vos questions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *