3 conseils pour un bronzage naturel (recette cosmétique ultra facile inside…)

Le soleil et la chaleur semblent s’être bien installés, et après quelques jours passés en bord de mer à profiter et observer les vacanciers, j’ai envie de partager avec vous quelques réflexions sur le bronzage… Qui vous surprendront sans doute…

Si comme moi vous êtes bien pris par vos autres occupations fondamentales du moment (ressourcement, siestes, confitures…), vous aurez peu de temps pour faire des préparations maison… Alors je vous propose une recette cosmétique ultra simple un peu plus bas, réalisée en 2 minutes chrono… pour réparer votre peau et vos cheveux malmenés…

Conseil n°1 pour un bronzage naturel : N’UTILISEZ PAS de crème solaire !

Je me souviens d’un voyage en Martinique il y a de nombreuses années. Avec au final quelques heures sur la plage sous indice 60, pour que ma peau blanche ne brûle pas…
Effectivement je n’ai pas brûlé. Ni bronzé. De blanche je suis passée à couleur crème vanille. Avec l’assurance de devoir mettre de la crème indice 60 à chaque sortie de l’appartement.

Pourtant ma peau bronze, si on lui en laisse l’occasion 😉

On ne devrait mettre de la crème solaire que lorsqu’on ne peut vraiment pas faire autrement, qu’on doit avoir une partie du corps découverte à un moment où on ne devrait pas être au soleil si longtemps.

N’oublions pas que ces crèmes solaires contiennent des tas de substances chimiques :

  • filtres solaires
  • nanomatériaux si ces crèmes solaires contiennent des filtres physiques et qu’elles ne blanchissent pas la peau
  • conservateurs
  • stabilisants chimiques divers pour faire « tenir » tout ça…

Avez-vous déjà remarqué comment la peau de votre visage réagit à l’application d’une crème solaire ? Pores qui se dilatent, peau plus grasse et déshydratée, rougeurs, petits boutons… Hum, je préfère de loin utiliser un fond de teint minéral qui m’assurera une protection certes plus légère mais tellement mieux tolérée…

Les alternatives à la crème solaire pour se protéger du soleil :

  • un fond de teint minéral en poudre pour le visage
  • des lunettes de soleil
  • un chapeau à bords larges ou une casquette
  • une chemise fluide à manches longues (voile de coton ou lin protègent déjà un peu, plus le tissage est serré, mieux il protège)
  • une jupe longue
  • éviter les terrasses pour déjeuner
  • se mettre à l’ombre

 

Conseil n°2 : choisissez bien vos heures

En heure de métropole, voilà les moments à éviter pour une exposition solaire : de 11h à 17h…
Pendant ce temps là, pas de plage plus de 15 minutes avec la peau exposée, sinon gare au coup de soleil et aux dégâts plus profonds sur la peau. mettez-vous à l’ombre si vous le pouvez, couvrez vous (voir ci-dessus) si vous devez être dehors sur un marché par exemple.

En dehors de ces heures, vous pourrez profiter progressivement du soleil (donc pas 1h de 10 à 11 le 1er jour…) sans protection particulière.
Votre peau commencera doucement à s’adapter en faisant monter un bronzage progressif, régulier et durable.

Si vous sentez la chaleur trop monter sur votre peau, c’est qu’il est temps de faire autre chose, ou de vous couvrir un peu pour vous protéger.

Ce bronzage a pour fonction de protéger votre peau des coups de soleil et de filtrer également un peu les UVA. Néanmoins ceux-ci passent toujours à travers la peau et y font toujours leurs dégâts (vieillissement en particulier…).

Je vous encourage plutôt à profiter du soleil de façon raisonnable, pour obtenir le léger hâle qui vous donne bonne mine et bonne humeur, et pour que votre peau synthétise la vitamine D dont vous avez besoin.

 

Conseil n°3 : mangez de quoi réparer vos cellules

Les fruits et légumes frais à profusion contiennent les vitamines et minéraux indispensables pour éviter l’oxydation des cellules. C’est le moment de profiter de salades variées, en mélangeant les couleurs au maximum pour obtenir des vitamines différentes.
Pour les fruits, un sorbet n’est pas équivalent 😉
Pour ceux qui ont les intestins fragiles, pensez à extraire le jus des légumes et boire, pour éviter d’absorber trop de cellulose que votre corps n’arriverait pas à gérer…

 

La Recette cosmétique maison naturelle facile :

 

Il s’agit d’une huile de soin multi usage, que vous pourrez fabriquer en 2 minutes en mesurant à l’oeil, sans avoir besoin de peser…

Il vous faut un flacon de 100 ml ou 50 ml (ce petit format étant très pratique si vous partez une quinzaine de jours)

Versez une première moitié d’Huile de Coco Fractionnée et complétez avec de l’Huile d’Avocat Bio.

Secouez, c’est prêt !

Vous pouvez la parfumer avec 10 gouttes d’Huile Essentielle de Lavande Aspic pour 50ml d’huile si vous souhaitez lui ajouter une activité réparatrice et calmante en cas de coups de soleil ou de piqûres d’insectes.

J’aime beaucoup cette combinaison d’huiles car l’Huile de Coco Fractionnée allège la texture, et l’Huile d’Avocat est très réparatrice de par sa teneur élevée en vitamines et insaponifiables.

Elle ne laissera pas votre peau grasse si vous l’appliquez sur peau humide, et 2 gouttes suffiront pour votre visage !

Utilisez cette huile le soir,  sur peau humide, pour réparer la peau, l’adoucir et maintenir l’hydratation.
En journée, elle permet de réduire les frottements si désagréables lorsqu’on se promène en jupe…
Sur les cheveux vous pouvez l’utiliser comme bain d’huile pour réparer les longueurs asséchées, ou pour protéger les cheveux de l’eau de mer ou chlorée.

 

Bonnes vacances !

 

Crédit photo : Heartit

 

6 Commentaires sur “3 conseils pour un bronzage naturel (recette cosmétique ultra facile inside…)

  1. Milena says:

    Salut Marie !
    Ca fait un bout de temps que je ne suis pas passée sur ton blog !
    J’aime bien cet article, mais il me semble important de préciser que toutes les crèmes solaires du marché aujourd’hui ne contiennent pas de filtres organiques cracra. Par exemple, Etat Pur commercialise des spray solaires de SPF 10 à 50, contenant uniquement des filtres minéraux NON MICRONISES.
    On est bien d’accord, ce n’est pas le cas de toutes les crèmes solaires (loin de là) et vu les mises en garde concernant le TiO2, je n’utilise plus que celle-ci.

    Bien évidemment, le tissus reste la meilleure option mais je ne me verrais pas me balader en manches longues par 30°C dehors…

    • Marie says:

      Hello Milena

      contente de te retrouver ici !
      effectivement toutes les crèmes du commerce ne contiennent pas forcément le mélange cité plus haut et heureusement. celles qui ne contiennent que des filtres minéraux sont les plus recommandables, en faisant bien attention qu’elles ne contiennent pas de nanotitanes. Si ta crème indice 50 est blanche à l’application, elle n’en contient pas normalement.
      Avec la nouvelle réglementation cosmétique les industriels seront obligés d’indiquer la présence de nanotitanes sur le packaging, mais ça risque de prendre encore quelques mois…

      ces précautions prises, pour celles qui veulent bronzer un peu je recommande de suivre les conseils ci-dessus, plutôt que de se tartiner de crème aux heures chaudes pour pouvoir y rester plus 😉

      de mon côté j’ai passé quelques mois en Guyane, soleil et chaleur intenses… et ma meilleure protection en cas de sortie pendant les heures brûlantes ça a toujours été la chemise de lin légère ouverte au dessus d’un tshirt et la casquette… j’ai évité bien des coups de soleil ainsi !

      J’irai regarder la composition de la crème que tu cites, je ne la connais pas. Merci pour ce partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *