Swap savon : l’histoire de mon inspiration féline…

Inspiration Féline, la quête de l’équilibre…

Il m’aura fallu du temps pour trouver l’inspiration pour ce 1er swap !

Alors finalement, C’est quoi une belle recette de savon ?

La quête de l’équilibre, c’est réellement ce qui m’a guidée :

J’ai recherché une formule équilibrée au niveau de l’onctuosité de la mousse, de la dureté de la barre, de la douceur pour la peau, sans huile de palme

Je le voulais aussi équilibré dans le sens où il puisse plaire aux hommes comme aux femmes, en particulier au niveau du parfum.

Et enfin j’avais envie qu’il raconte une histoire, et que ses ingrédients soient cohérents avec celle-ci…

 

 

Je venais de voir beaucoup de jolis savons colorés sur le net, avec le marbrage column swirl et j’ai voulu tenter… Ce n’est pas ce que j’ai obtenu, mais au final je suis contente du résultat…

Mon inspiration a d’abord été visuelle : je voulais reproduire les magnifiques nuances qu’on peut retrouver dans le pelage des chats… j’ai recherché des tons naturels de gris, noir, marron et beige et doré.

Et je voulais aussi que le parfum soit en accord avec les couleurs, qu’il tienne bien en saponification à froid et qu’il puisse être mixte.

J’ai voulu des notes denses, un peu terreuses. J’ai d’abord choisi le vétiver, puis le cèdre dont j’aime l’odeur douce et enfin la cannelle pour arrondir un peu la note.

L’équilibre peut aussi se trouver au niveau de la composition, il contient du charbon et des huiles essentielles purifiantes, sa formule serait idéale pour équilibrer une peau ayant tendance aux petits boutons.
Le vétiver possède également des vertus équilibrantes du système nerveux… c’est une senteur qui crée l’harmonie intérieure, une sorte de paix comme celle que l’on ressent lorsqu’on caresse un chat…

 

Assez parlé de l’inspiration, passons à la pratique et aux photos !

La recette du savon :

restera mystérieuse… Jusqu’à ce que je remette la main dessus… Il contient entre autre des huiles de coco, ricin, tournesol oléique… il a été surgraissé à 8% sur la base et parfumé avec des huiles essentielles de Vétiver, Cèdre et Cannelle.

J’ai ensuite divisé la pâte pour la colorer avec du charbon végétal, et des micas marrons et dorés.

Puis j’ai tenté de réaliser un column swirl dans mon moule Dividor, en installant des cloisons pour obtenir un simili carré et surtout 12 savons (puisque je devais faire 2 batchs pour les 20 savons du swap…).

J’ai versé mes pâtes colorées alternativement sur un petit verre rond haut de 6 cm  et réalisé qu’en fait il faut une colonne carrée pour faire un column swirl… Et ça n’aurait probablement pas été différent si j’avais versé directement les pâtes au milieu du moule sans « colonne »…

Je me suis dit que j’allais bien faire rire les marbreurs chevronnés quand ils verraient la vidéo que j’allais réaliser sur mon 2è batch, mais finalement vous n’aurez pas cette chance puisqu’il n’y a pas eu de 2è fabrication, ayant renversé les huiles essentielles prévues… J’ai donc juste pesté… Posé les cloisons et démoulé le lendemain.

J’ai finalement découpé chaque savon en 2…

Et voilà ce que j’ai obtenu…

Des savons tous différents les uns des autres, qui ont révélé un joli marbrage lors de la découpe, et un côté bien plus intéressant…

 

 

 

 

 

Quelques détails du marbrage :

 

 

 

Les micas colorés avec des oxydes de fer tiennent bien en saponification à froid

 

 

 

 

Celui-là, c’était vraiment mon préféré… Qui l’a reçu ?

 

 

Crédits photos : Patrick Fardin

 

27 Commentaires sur “Swap savon : l’histoire de mon inspiration féline…

    • Marie says:

      Merci Swanee d’avoir partagé sur ton Blog de beaux savons si inspirants !
      je suis fière d’en faire partie…

  1. eve44420 says:

    le marbrage je peux le faire avec la technique du cintre ?
    toi quelle méthode as tu utilisée ?

    • Marie says:

      hum, moi j’ai utilisé la technique column swirl… enfin, j’ai essayé… mais je n’avais pas de colonne carrée, j’ai fait sur un verre… Donc si j’avais versé ma pâte doucement au milieu du moule ça aurait fait pareil !
      le truc c’est de verser doucement, et de changer assez souvent de couleur. C’est en découpant les savons qu’ils se sont révélés !

    • Marie says:

      et pour la technique du cintre, je dirais que le résultat pourrait être très sympa aussi, il faudra nous montrer !

      • eve44420 says:

        bonjour Marie
        bien reçu la petite commande avec les colorants j’ai fait les savons je les ai mis sur le forum accrobulles dans la série des horreurs j’ai mal divisé les pâtes et l’ensemble est beaucoup trop foncé !! sinon la column swirl s’est bien passée j’avais pris un morceau de bois carré mais vraiment trop foncé je me suis rendue compte mais que faire de mes pâte trop foncées je ne pouvais pas les mettre dans l’évier !!!
        c’était mon 2ème savon les filles du forum m’ont encouragée en me disant qu’il était « mystique » après tout c’est un qualificatif qui me plait !!
        en tout les cas vraiment félicitations pour tes savons qui sont magnifiques
        a bientôt

        • Marie says:

          Bonjour Evelyne,

          c’est vrai que c’est difficile de doser, en général j’en mets très peu et je rajoute si besoin. Pour le noir que j’ai obtenu, je pensais qu’il allait être gris… Je l’ai dilué avec le reste de ma pâte pour l’avoir plus clair…
          Je ne trouve pas ton savon, tu nous mets un lien ?

          Bonne journée !

  2. eve44420 says:

    ils sont magnifiques j’aimerais beaucoup faire un marbrage avec ces couleurs qui, en effet me rappelleront ma petite chatte adorée qui nous a quitté le mois dernier et qui avait un pelage « écaille de tortue »
    ou as tu trouvé les colorants et micas apparemment je vois 4 couleurs ?
    un régal pour les yeux un savon très féminin

    • Marie says:

      merci Eve, les micas tu peux les trouver dans ma boutique, ici :

      http://secrets-cosmetiques.com/boutique/18-micas-et-pigments

      mica noir, brun,or, le gris est un noir mélangé à plus de pâte de base…
      dans ce savon j’ai utilisé du charbon à la place du mica noir (du coup ça n’est pas irisé), dis-moi si tu veux que je le mettre en boutique, je n’ai pas encore pris le temps…

      Bonne journée

  3. Pingback: Swap de Lucie savons SAF » Zinette Cosmétique Maison

    • Marie says:

      Merci Irène et Cannella !

      Effectivement les micas tiennent bien car ils ne contiennent que des oxydes de fer et du dioxide de titane.

    • Marie says:

      Merci… décidément j’ai eu du mal à choisir les photos, mais j’ai bien fait de m’appliquer 😉

  4. Mystic says:

    J’adore l’histoire de ton savon et puis bien entendu ton marbrage qui est assez exceptionnel !
    Il est superbe et j’imagine même l’odeur !
    Bravo à toi 😉
    Bizouilles

    • Marie says:

      merci Mystic !
      Un marbrage impossible à reproduire à l’identique, comme la nature ne peut reproduire non plus à l’identique le pelage 😉

    • Marie says:

      Merci Kafée, toi qui fait aussi des marbrages magnifiques…
      Si tu savais comme j’aimerais moi aussi faire des vidéos, mais ça me semble si compliqué seule !
      C’est vraiment à la découpe des savons en 2 que je les ai trouvés beaux, avant on ne voyait pas tout ça aussi bien… Voilà, vous avez des petits savons d’invités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *